Juifs et Trouvères – Chansons juives du XIIIe siècle en ancien français et hébreu

Un passionnant et déroutant enregistrement que ce dernier opus de l’ensemble Alla Francesca, Juifs et Trouvères. Brigitte Lesne et ses amis nous invitent à la découverte du répertoire poétique et musical des communautés juives de langue d’oïl. Les répertoires des juifs séfarades (pour faire court, de l’Europe du sud) sont connus et explorés depuis de nombreuses années. Pas celui des Juifs du Nord !

A l’aube du XVe siècle, leur expulsion du Royaume de France, étouffera tout un pan de cette culture musicale et poétique. Retrouver ce qui fait partie intégrante de ce qui est aussi « notre » patrimoine n’a pas été simple. Paléographes et musiciens se sont penchés sur des documents écrits par eux-mêmes remarquables : les poèmes, hymnes, prières sont écrits en hébreu et traduits en langue d’oïl mais transcrits dans l’alphabet hébraïque ! Les poètes sont souvent connus et si les musiques sont absentes, on sait qu’elles étaient puisées dans le répertoire existant selon la technique du contrefactum (on utilise la mélodie d’une autre chanson souvent très connue).

16 octobre 2015 – Musiques en Pic Saint-Loup – Photo : Bruno Garcia – de gauche à droite : Vivabiancaluna Biffi, Brigitte Lesne, Michaël Grébil, Pierre Hamon

Deux des chants de cet enregistrement portaient en incipit la chanson dont la mélodie servait de partition. Pour le reste il a fallu rechercher celles qui s’adaptaient le mieux à la prosodie. Un travail passionnant pour les musiciens, mais aussi pour les auditeurs qui, pour peu qu’ils soient familiers du répertoire des trouvères et troubadours, seront interpellés par la « fusion » artistique des communautés juives et chrétiennes (les quelques plages consacrées aux trouvères en sont in fine l’illustration !). Et cela, malgré les menaces et difficultés constantes que subiront les Juifs dès le XIe siècle et qui aboutiront à leur expulsion générale du Royaume en 1394.

Alla Francesca – qui, autour de Brigitte Lesne et de Pierre Hamon notamment,  est l’un des meilleurs ensembles actuels de musique médiévale – a bâti un programme vraiment remarquable sur une thématique originale qu’il est impératif de découvrir.

François Camper

 

L’extrait : Roi de Poer, poème pour le nouvel an en langue d’oïl, sur une mélodie de Gace Brulé, trouvère champenois des XIIe-XIIIe siècles

Juifs et Trouvères par l’ensemble Alla Francesca paru le 24 Novembre 2014 sur le label Buda Musique avec le concours de l’Institut européen des musiques juives.

Laisser un commentaire