Disparition de Roland Dyens – L’émotion à six cordes

Roland Dyens
Roland Dyens (source : www.rolanddyens.com)

Roland Dyens, guitariste hors norme, est décédé ce samedi 29 Octobre à l’âge de 61ans.

Trop peu de mots pour déplorer son départ prématuré, trop peu de mots pour décrire l’immense talent de ce guitariste ayant construit depuis de nombreuses années des ponts entre le classique, le jazz, la variété, les musiques du monde. Au delà de ses talent d’instrumentiste et de compositeur, Roland Dyens rayonnait par son humanité, son humour.

L’homme qui a accompagné le stage international de guitare de Narbonne ces trois dernières années a été, la semaine dernière, porté par ses stagiaires à l’occasion de la troisième édition de la masterclass. Beaucoup avaient choisis d’interpréter en solo ou en ensemble l’une de ses œuvres originales ou adaptation, ici le tango en skaï, là Nuages, concluant tous ensemble par une magnifique interprétation d’Alfonsina y el mar.

Le décorateur d’intérieur, « comme il aimait se définir », nous rappelait Laurent Blanquart lors du concert de clôture à la salle des synodes, s’est retiré de la grande scène de la vie, et rejoint désormais le panthéon des guitaristes qui ont marqué l’histoire de cet instrument si particulier tels Sor, Tarrega, Llobet, Powell, Reinhardt, ou encore Segovia.

Aujourd’hui de nombreux élèves, mélomanes, amoureux de la guitare, sont orphelins de ce parrain, passeur d’émotions à six cordes.

Stage international de guitare de Narbonne – Organisé par l’association Art’Zygote et Olivier Saltiel

Les hommages sur la toile, et la radio:

Laisser un commentaire