Belong – Nouvelle signature pop-orchestrale de San Fermin

Une pointe de pop, beaucoup d’orchestrations : Belong, le troisième album de San Fermin, confirme le talent de composition d’Ellis Ludwig-Leone. Ce jeune homme, ex-étudiant en musicologie à Yale, a fondé le groupe orchestral San Fermin il y a cinq ans, à New York. Le nom est une référence aux fêtes espagnoles, lorsque les taureaux déboulent dans les rues de Pampelune.

Il est vrai que la musique de San Fermin ne fait pas dans la sobriété : les orchestrations denses s’appuient sur des cuivres (trompette, saxophone, trombone, tuba), des cordes, des chœurs. Une pop orchestrale qui s’inscrit dans la lignée de Sufjan Stevens et consorts. Pour autant, cette musique foisonnante séduit par l’alternance d’envolées trépidantes et de respirations, jusqu’à des moments de grâce : un véritable yo-yo émotionnel.

Le titre qui donne son nom à l’album, Belong, est l‘un de ces instants de répit. La voix cristalline de Charlene Kaye et le timbre grave d’Allen Tate se répondent, un dialogue sans illusions sur une mélodie nostalgique bercé par la trompette de John Brandon. To belong, c’est être là où l’on doit être, c’est trouver sa place. C’est confirmé, on se sent bien dans l’univers de San Fermin.

Julia Bource

“Belong”, le troisième album studio de San Fermin, paru le 7 avril sur le label Downtown/Interscope.
En écoute sur Magique RPM : Le nouvel album de San Fermin en écoute exclusive !

Amoureux de la musique & du café,  John Brandon, trompettiste de San Fermin, semble avoir trouvé l’accord parfait.

I drink 4 bottles of water per hour so I don’t die of #espresso dehydration @sanferminband

Une publication partagée par John Brandon (@johnbrandon) le

Laisser un commentaire